*C’étaient de biens jolies fêtes.

J’ai bien mangé. J’ai bien bu. J’ai la peau du ventre bien tendu. J’ai beaucoup ri. J’ai été gâtée, j’ai été choyée. J’ai beaucoup discuté. J’ai pleuré aussi. Ce fut de très jolies fêtes de fin d’années, atypiques. De bonnes nouvelles se sont ajoutées au tableau déjà charmant, annonçant fièrement *2010*, pleine de promesses. Le tris se poursuivra, et recommencera, aussi. Comme chaque année. Les bonnes résolutions sont conscencieusement notées dans le petit carnet-aux-idées-saugrenues. Aux côtés des nouveaux projets et rêves, toujours un peu plus fous. Mais après tout, ceux que l’on croyait irréalisables en 2009 ne l’étaient pas tant que ça.  Alors… Patience.

Très Bonne Année, les amis ! :)

*Les lumières de la ville.

Le week end dernier, c’était la fête des lumières à Lyon. Ce que je peux aimer ces quelques jours emplis de poésie.. La ville s’éclaire, grandit, majestueuse. Toute les familles sont dans les rues, pour admirer les jets de lumière, qu’il fasse trop froid, ou qu’il pleuve. Mais ce que je préfère, ce sont les Illuminations du 8 décembre. Tradition que personne n’oublierait pour rien au monde, qu’on soit à Lyon ou exilé aux quatre coins du monde. Chacun sort ses petits lampions, et éclaire son coin de fenêtre, avec l’espoir d’illuminer le ciel encore un peu plus.. L’occasion pour moi de penser à Lui, refaire le point, et me recentrer. Déjà neuf ans.